Ofac État des Forêts

Etat des Forêts 2010

Le processus d’élaboration de l’EDF 2010 n’est pas fort différent de celui du rapport 2008 et s’appuie sur des indicateurs définis de manière collégiale par une soixantaine d’acteurs. La collecte des données s’est organisée de 2009 a 2010 autour de groupes nationaux, de 4 a 10 membres selon les pays, tous travaillant au sein des administrations publiques en charge des forets. Les données collectées, qui concernent en majeure partie les années 2008 et 2009, ont ensuite également fait l’objet d’une validation au cours d’ateliers nationaux auxquels ont participé les responsables des administrations publiques, des représentants des ONG environnementales, du secteur privé et des projets de développement. Enfin, ces données ont servi de support aux rédacteurs des chapitres du présent rapport placés sous la supervision de comités scientifiques thématiques de renommée internationale. En outre, un atelier sous régional de validation de l’EDF 2010 a été organisé les 29 et 30 mars 2011. Celui-ci a permis de réunir environ 100 acteurs de la gestion forestiere composés de représentants des 10 pays de la COMIFAC ainsi que de plusieurs de ses partenaires.

Citation souhaitée:
Les forêts du bassin du Congo - Etat des Forêts 2010. Eds : de Wasseige C., de Marcken P., Bayol N., Hiol Hiol F., Mayaux Ph., Desclée B., Nasi R., Billand A., Defourny P et Eba’a R..– 2012. Office des publications de l’Union Européenne. Luxembourg. 276 p. ISBN : 978-92-79-22717-2 doi : 10.2788/48830


Le rapport se divise en quatre parties majeures:

  • Partie I: Les forets d’Afrique centrale : Synthèse régionale sur les indicateurs de suivi;
  • Partie II: Impacts des filières informelles sur la gestion des forets d’Afrique centrale;
  • Partie III: Enjeux actuels de la gestion des forets en Afrique centrale;
  • Partie IV: La gestion des paysages.


 Rapport intégral 2010 (8 MB)
 Résumé du rapport 2010 (4.2 MB)


 Liste des contributeurs, Liste des acronymes, Préface et Introduction (655.6 KB)

PARTIE 1 - Le Forêts d'Afrique Centrale: Synthèse Régionale sur les Indicatuers de Suivi

Chap.1: Cartographie du couvert forestier et des changements du couvert forestier en Afrique centrale (1.2 MB)
Chap.2: La gestion des forêts et la filière bois en Afrique centrale (749.8 KB)
Chap.3: Biodiversité dans les forêts d’Afrique centrale: panorama des connaissances, principaux enjeux et mesures de conservation (1.1 MB)

PARTIE 2 - Impacts des filières informelles sur la gestion des forêts d’Afrique centrale

Chap.4: Évaluation du secteur du sciage artisanal dans le bassin du Congo (505.2 KB)
Chap.5: Contribution du bois énergie à la satisfaction des besoins énergétiques des populations d’Afrique centrale: Perspectives pour une gestion durable des ressources disponibles (573 KB)
Chap.6: Le rôle de la faune dans le cadre de la sécurité alimentaire en Afrique centrale: une menace pour la biodiversité? (462.7 KB)
Chap.7: Les produits forestiers non ligneux: contribution aux économies nationales et stratégies pour une gestion durable (586.3 KB)

PARTIE 3 - Enjeux actuels de la gestion des forêts en Afrique centrale

Chap.8: Négociations internationales sur le futur régime climat post 2012: avancées de Copenhague à Cancún et retombées pour les forêts du bassin du Congo (475.6 KB)
Chap.9: La crise de 2008-2009 et son impact sur le secteur forestier en Afrique centrale (511.9 KB)

PARTIE 4 - La gestion des paysages

Chap.10: La gestion des aires protégées dans les paysages du PFBC: un état des lieux (619.8 KB)
Chap.11: Expérience du zonage forestier en Afrique centrale (1.4 MB)

 Bibliographie (176.6 KB)
 Annexes (238.2 KB)

L’État des aires protégées 2015 est une publication de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

La mission d’Observation des Aires Protégées d’Afrique Centrale qui incombe à l’Observatoire des Forets d’Afrique Centrale sous mandat de la COMIFAC et en collaboration notamment avec le RAPAC, le CIRAD et l’UICN a produit en 2015 une première édition du Rapport sur l’Etat des Aires Protégées d’Afrique Centrale (EDAP 2015).

Lire la suite