Forêts d'Afrique Centrale

Ofac L'Observatoire des Forêts d'Afrique Centrale

En bref

L’OFAC existe depuis 2008. Son principal bailleur est l’Union Européenne, mais le processus de mise en place de l’OFAC a bénéficié de l’appui de nombreux partenaires du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). La mise en place de l’OFAC a été assurée par le Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne (CCR) et un consortium d’institutions scientifiques conduit par le CIRAD (France) et comprenant le Centre pour la Recherche Forestière Internationale (CIFOR, Indonésie), la société FRM Ingénierie (FRMi, France) et l’Université Catholique de Louvain (UCL, Belgique).

Depuis novembre 2010 l’OFAC est devenu une cellule du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC après l’adoption du dispositif institutionnel par le Conseil des Ministres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC). En janvier 2011, suite à la décision du président en exercice de la COMIFAC, une cellule de coordination OFAC basée au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC a été créée afin d’entériner la résolution du Conseil des Ministres. Cette décision précise également que l’OFAC est constitué d’une Cellule technique basée à Kinshasa chargée de la gestion des bases de données

Objectifs

L'objectif général de l'Observatoire s'inscrit dans le contexte de la mise en œuvre du Plan de convergence de la COMIFAC, pour une meilleure contribution des ressources naturelles à la lutte contre la pauvreté des populations locales. Il permet ainsi à l’ensemble des pays de la COMIFAC et à leurs partenaires de disposer des outils essentiels de pilotage et de partage des connaissances pour une meilleure gouvernance et une gestion durable des écosystèmes forestiers

Les objectifs de l’OFAC spécifiques sont:

  • la mise en place d'une véritable gestion durable des forêts denses humides africaines
  • la lutte contre leur exploitation illégale
  • la conservation et l'utilisation rationnelle de la biodiversité
  • l'amélioration de la gouvernance forestière
  • le respect des conventions internationales
  • le renforcement des capacités institutionnelles des Etats et des Acteurs non étatiques

Le Réseau de l’OFAC

L'approche retenue dans la conception de l'Observatoire, qui fait appel en priorité aux ressources humaines de la région, fait du développement de cet outil un véritable exercice de renforcement de capacités aux niveaux nationaux et régionaux.

L’OFAC, bras technique et scientifique de la COMIFAC, est basé dans les 10 pays membres au travers de Groupes Nationaux pilotés par un Correspondant Principal, le Coordinateur National COMIFAC. Ces groupes nationaux sont chargés de la collecte des données nationales de référence. Les autres données proviennent du secteur privé (i.e., les exploitants forestiers), les ONGs, les gestionnaires d’aires protégées et l’ensemble des membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo.

L’État des aires protégées 2015 est une publication de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

La mission d’Observation des Aires Protégées d’Afrique Centrale qui incombe à l’Observatoire des Forets d’Afrique Centrale sous mandat de la COMIFAC et en collaboration notamment avec le RAPAC, le CIRAD et l’UICN a produit en 2015 une première édition du Rapport sur l’Etat des Aires Protégées d’Afrique Centrale (EDAP 2015).

Lire la suite