Programme national de lutte contre l'érosion côtière
Type d'initiative PROJET
dénomination / acronyme PNLEC
Date de début 2014-01-01
Date de fin 2018-12-31
Objectif général Ce projet va contribuer à augmenter la capacité des communautés locales à faire face aux risques climatiques en zone côtière et leur sensibilisation sur la vulnérabilité des zones côtières dans le contexte de changement climatique en RDC.
Objectifs particuliers 1. Protéger des segments de côtes menacées par l’érosion ; 2. Mettre en place un plan de suivi de l’érosion de la zone côtière ; 3. Évaluation économique des conséquences de l’érosion côtière ; 4. Étudier l’aménagement de l’espace côtier.
site web -
Flyer ou document de présentation -
Observations -
Source(s) de financement
Source PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement)
Budget total 2 500 000
Devise du Budget total USD
Source FEM (Fonds pour l'environnement mondial)
Budget total 5 355 000
Devise du Budget total USD
Localisation (zone d'activités)
National République Démocratique du Congo
Niveau -
Domaines d'intervention
Domaine principal: Autre
Domaine secondaire -
Activités générales -
Domaine principal: Changement climatique / REDD+
Domaine secondaire -
Activités générales -
Leader du projet
PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement)
Organisation internationale
États-Unis
Partenaire Institutionnel
DDD (Direction du développement Durable)
Public
République Démocratique du Congo
Partenaire Opérationnel
DDD (Direction du développement Durable)
Public
République Démocratique du Congo
PERENCO (PERENCO)
Privé
France
Documents publics
Titre du document: Fiche de projet
Résumé Fiche réalisée lors de la revue du portefeuille des projets de coopération dans le secteur de l'Environnement 2004-2015 en RDC.
Fichier  pnlec.pdf

L’État des aires protégées 2015 est une publication de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

La mission d’Observation des Aires Protégées d’Afrique Centrale qui incombe à l’Observatoire des Forets d’Afrique Centrale sous mandat de la COMIFAC et en collaboration notamment avec le RAPAC, le CIRAD et l’UICN a produit en 2015 une première édition du Rapport sur l’Etat des Aires Protégées d’Afrique Centrale (EDAP 2015).

Lire la suite