Mesures Nationales Appropriées d'Atténuation, développement sobre en carbone et croissance verte
Type d'initiative PROJET
dénomination / acronyme NAMA,LEDS
Date de début 2012-07-01
Date de fin 2015-07-31
Objectif général -
Objectifs particuliers 1. Parvenir à une déviation du niveau des émissions par rapport à celui du cours normal des affaires grâce à un soutien adéquat. Ce soutien provient des pays industrialisés et se présente sous la forme d'une coopération technologique et financière qui est axée sur le renforcement des capacités. 2. Assurer l’atténuation des émissions de Gaz à effets de serre (GES). 3. Générer des co-bénéfices environnementaux et socioéconomiques. 4. Réduire les émissions de GES.
site web -
Flyer ou document de présentation -
Observations Description : Les mesures d'atténuation appropriées au niveau national (NAMA en anglais pour Nationally appropriate mitigation action) permettent aux pays en développement de contribuer à l'effort global de réduction des émissions de GES. Le processus NAMAs consiste à mettre en place des politiques, réglementations, stratégies ou projets qui prennent en compte toutes les composantes du changement attendu par la population et notamment, sa durabilité. Il y a eu deux types de NAMAs, les NAMAs soutenues, qui reçoivent ou requièrent un appui international, des NAMAs unilatérales, mises en oeuvre grâce à des ressources nationales. Une troisième catégorie, les mesures d’atténuation dites « créditées », fait référence à la possibilité qu’elles puissent générer des crédits dans le cadre des mécanismes de marché. Pour assurer la transparence des pays en développement relativement aux réductions d'émissions résultant des NAMA et leur garantir le soutien nécessaire, les parties se sont entendues sur la nécessité d’établir un système de vérification. Les mesures d’atténuation appuyées au niveau international devront être mesurées, notifiées et vérifiées (MRV en anglais pour measurment, report and verification) au niveau national, puis soumises à des MRV au niveau international. Les mesures d’atténuation appuyées au niveau national ne doivent quant à elles être mesurées, notifiées, vérifiées qu’au niveau national.
Source(s) de financement
Source PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement)
Budget total 963 000
Devise du Budget total USD
Localisation (zone d'activités)
National République Démocratique du Congo
Niveau -
Domaines d'intervention
Domaine principal: Changement climatique / REDD+
Domaine secondaire Attenuation
Activités générales -
Partenaire Institutionnel
DDD (Direction du développement Durable)
Public
République Démocratique du Congo
Partenaire Opérationnel
PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement)
Organisation internationale
États-Unis
Resultats principaux
Type: -
Description La présentation de la Stratégie Nationale REDD+ à l'occasion de la Conférence des Parties (CdP) à Doha en 2012.
Upload -
Type: -
Description La mise sur pied d'un fonds national REDD+.
Upload -
Type: -
Description La capitalisation des efforts d'atténuation.
Upload -
Type: -
Description La création d'un "Processus de Mesures Nationales Appropriées d'Atténuation (NAMAs)" pour concrétiser l'engagement dans le domaine de l'atténuation.
Upload -
Leçons apprises
Description: Quatre pistes sectorielles prioritaires ont été retenues empiriquement comme les plus pertinentes à promouvoir : les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique, la gestion et recyclage des déchets, l'agriculture organique et sans labour.
Description: L'étape amorcée en août 2014 est la formation d'une équipe restreinte d'experts sectoriels issus des groupes techniques de travail qui sera formée aux techniques de détermination des lignes de références, au calcul et à l'analyse marginale des coûts efficacité, à la modélisation des scénarios et aux projections futuristes, aux études de faisabilité technique et financière des différentes options et à la rédaction des projets NAMAs.
Documents publics
Titre du document: Fiche de projet
Résumé Fiche réalisée lors de la revue du portefeuille des projets de coopération dans le secteur de l'Environnement 2004-2015 en RDC.
Fichier  NAMA-LEDS.pdf

L’État des aires protégées 2015 est une publication de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

La mission d’Observation des Aires Protégées d’Afrique Centrale qui incombe à l’Observatoire des Forets d’Afrique Centrale sous mandat de la COMIFAC et en collaboration notamment avec le RAPAC, le CIRAD et l’UICN a produit en 2015 une première édition du Rapport sur l’Etat des Aires Protégées d’Afrique Centrale (EDAP 2015).

Lire la suite