Observatoire Satellital des Forêts d'Afrique centrale
Type d'initiative PROJET
dénomination / acronyme OSFAC
Date de début 2015-05-01
Date de fin 2016-04-01
Objectif général -
Objectifs particuliers 1. Fournir des informations sur l'étendue du couvert forestier et changement (pertes, gains) 2. Aider la gestion forestière au Gouvernement avec les informations.
site web http://osfac.net/
Flyer ou document de présentation -
Observations -
Source(s) de financement
Source USAID (United States Agency for International Development)
Budget total 430 000
Devise du Budget total USD
Localisation (zone d'activités)
Regional
Afrique Centrale
Niveau -
Leader du projet
OSFAC (Observatoire Satellital des Forêts d'Afrique Centrale)
A.S.B.L./O.N.G.
République Démocratique du Congo
Partenaire Institutionnel
DIAF (Direction de l'Inventaire et de l'Aménagement Forestiers)
Public
République Démocratique du Congo
Partenaire Opérationnel
OSFAC (Observatoire Satellital des Forêts d'Afrique Centrale)
A.S.B.L./O.N.G.
République Démocratique du Congo
UMD (Université du Maryland)
Académique
États-Unis
NASA (National Aeronautics and Space Administration)
Public
États-Unis
Leçons apprises
Description: Il faut beaucoup communiquer avec le gouvernement et les partenaires nationaux; et surtout tenir compte de leurs besoins.
Description: Difficultés dans le partage de l'information, il y a un certain blocage et ça retarde nos actions. L'accès difficile aux données des autres institutions (car celles-ci sont très utiles et importantes pour l'exécution du projet).
Description: La restriction budgétaire limite la validation des informations sur le terrain. (Cela nécessite de descendre sur terrain pour vérifier les informations et aussi à cause de l'insécurité dans la zone d'étude).

L’État des aires protégées 2015 est une publication de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

La mission d’Observation des Aires Protégées d’Afrique Centrale qui incombe à l’Observatoire des Forets d’Afrique Centrale sous mandat de la COMIFAC et en collaboration notamment avec le RAPAC, le CIRAD et l’UICN a produit en 2015 une première édition du Rapport sur l’Etat des Aires Protégées d’Afrique Centrale (EDAP 2015).

Lire la suite