Appui au processus national REDD+ en RDC
Type d'initiative PROJET
dénomination / acronyme FCPF
Date de début 2011-03-25
Date de fin 2016-12-31
Objectif général Contribuer au processus national REDD+, qui vise à doter la RDC des prérequis techniques et institutionnels pour participer aux mécanismes de marché du carbone forestier.
Objectifs particuliers * La finalisation de la préparation à la REDD+ ; * L'élaboration d'un scénario de référence national des émissions de gaz à effet de serre liées à la déforestation et à la dégradation des forêts ; * La mise en place d'un système de mesure, notification, vérification (MNV) ; * La conception et la mise en oeuvre d'un premier Programme de Réductions d'Emission à grande échelle pour une première transaction carbone d'ampleur.
site web -
Flyer ou document de présentation -
Observations Initialement prévu de se terminer en mars 2014, ce projet a bénéficié d'un don additionnel en décembre 2013, ainsi que d'une prolongation.
Source(s) de financement
Source BM (Banque Mondiale)
Budget total 8 800 000
Devise du Budget total USD
Localisation (zone d'activités)
National République Démocratique du Congo
Niveau -
Domaines d'intervention
Domaine principal: Changement climatique / REDD+
Domaine secondaire Processus REDD (PIN, RPP, Stratégie nationale)
Activités générales Appui technique, Appui institutionnel, Formation/Communication
Domaine principal: Changement climatique / REDD+
Domaine secondaire Monitoring Reporting Verification
Activités générales -
Leader du projet
CNREDD (Coordination nationale REDD)
Public
République Démocratique du Congo
Partenaire Financier
BM (Banque Mondiale)
Organisation internationale
États-Unis
NORAD (Norwegian Agency for Development Cooperation)
Public
Norvège

L’État des aires protégées 2015 est une publication de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

La mission d’Observation des Aires Protégées d’Afrique Centrale qui incombe à l’Observatoire des Forets d’Afrique Centrale sous mandat de la COMIFAC et en collaboration notamment avec le RAPAC, le CIRAD et l’UICN a produit en 2015 une première édition du Rapport sur l’Etat des Aires Protégées d’Afrique Centrale (EDAP 2015).

Lire la suite