Conservation et Utilisation Rationnelle des Ecosystemes Forestiers d'Afrique Centrale - Phase 1
Type d'initiative PROJET
dénomination / acronyme ECOFAC 1
Date de début 1992-01-01
Date de fin 1995-12-31
Objectif général -
Objectifs particuliers -
site web -
Flyer ou document de présentation -
Observations -
Source(s) de financement
Source UE (Union Europeenne)
Budget total 26 000 000
Devise du Budget total EUR
Localisation (zone d'activités)
ProtectedAreaRéserve de faune du Dja, Parc national de la Lopé, Parc national de Monte Alén, Ngotto, Parc naturel Obo de Sao Tomé, Parc national d’Odzala-Kokoua
Niveau -
Domaines d'intervention
Domaine principal: Biodiversité / Conservation
Domaine secondaire Aires protégées
Activités générales Appui technique, Travaux de terrain, Appui institutionnel, Formation/Communication
Domaine principal: Biodiversité / Conservation
Domaine secondaire Lutte anti-braconnage
Activités générales Appui technique
Domaine principal: Biodiversité / Conservation
Domaine secondaire Suivi ecologique
Activités générales Appui technique, Recherche
Organisation
Organigramme -
Existence d'un Comité de Pilotage/suivi
Fréquence des réunions semestriel
Leader du projet
AGRER (AGRER)
Privé
Belgique
Partenaire Institutionnel
COMIFAC (Commission des Forêts d'Afrique Centrale)
Organisation internationale
Cameroun
Partenaire Opérationnel
CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement)
Public
France
Partenaire Financier
UE (Union Europeenne)
Organisation internationale
Belgique
Partenaire de Recherche
ULB (Université Libre de Bruxelles)
Académique
Belgique
Gembloux (Université Agro Bio Tech de Gembloux)
Académique
Belgique
Université de Rennes 1 (Université de Rennes 1)
Académique
France
CONTRIBUTION AU PLAN DE CONVERGENCE COMIFAC - Axes Prioritaires d’intervention

AXE PRIORITAIRE D’INTERVENTION 3 : CONSERVATION ET UTILISATION DURABLE DE LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE
  • Objectif stratégique 3.1 : Promouvoir la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique
  • Objectif opérationnel 3.1.1 : Renforcer le réseau des aires protégées nationales et transfrontalières représentatifs de tous les écosystèmes terrestres, aquatiques et marins
    • Résultat attendu 1 : Le nombre et les superficies d‘aires protégées (AP) nationales ont augmenté
    • Résultat attendu 3 : Les plans de gestion des AP et APT sont élaborés et/ou actualisés et mis en oeuvre
    • Résultat attendu 4 : Les moyens humains, matériels et techniques pour la gestion des AP et APT ont augmenté et/ou renforcés
    • Résultat attendu 6 : Une stratégie sous-régionale de gestion et valorisation des aires protégées est adoptée et mise en oeuvre
    • Résultat attendu 1 : Les connaissances, innovations et pratiques traditionnelles sur la biodiversité sont protégées et valorisées
    • Résultat attendu 2 : Des systèmes efficaces et statistiquement fiables de suivi- écologique (bio monitoring) sont mis en place et opérationnels
Synergies /collaborations avec d'autres projets
Projet lié: Conservation et Utilisation Rationnelle des Écosystèmes Forestiers d'Afrique Centrale - Phase 2 - (ECOFAC 2)
Type de relations Phases successives d'un même programme
Description -

L’État des aires protégées 2015 est une publication de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

La mission d’Observation des Aires Protégées d’Afrique Centrale qui incombe à l’Observatoire des Forets d’Afrique Centrale sous mandat de la COMIFAC et en collaboration notamment avec le RAPAC, le CIRAD et l’UICN a produit en 2015 une première édition du Rapport sur l’Etat des Aires Protégées d’Afrique Centrale (EDAP 2015).

Lire la suite