Partenariats Public-Privé : un mécanisme pour s’acquitter des mandats en matière de conservation, de développement et de réduction de la pauvreté dans et autour des aires protégées prioritaires d’Afrique centrale
Type d'initiative PROJET
dénomination / acronyme PPP
Date de début 2013-12-01
Date de fin 2017-06-30
Objectif général -
Objectifs particuliers -
site web -
Flyer ou document de présentation -
Observations -
Source(s) de financement
Source UE (Union Europeenne)
Budget total 13 000 000
Devise du Budget total EUR
Localisation (zone d'activités)
ProtectedAreaParc national de la Garamba, Parc national de Nouabalé-Ndoki, Parc national des Virunga, Parc national de Zakouma
Niveau -
Domaines d'intervention
Domaine principal: Biodiversité / Conservation
Domaine secondaire Aires protégées
Activités générales Appui technique, Travaux de terrain
Domaine principal: Autre
Domaine secondaire -
Activités générales -
Leader du projet
UE (Union Europeenne)
Organisation internationale
Belgique
Partenaire Institutionnel
MECNDD (Ministère de l'Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable)
Public
République Démocratique du Congo
Partenaire Opérationnel
UE (Union Europeenne)
Organisation internationale
Belgique
Partenaire Financier
UE (Union Europeenne)
Organisation internationale
Belgique
CONTRIBUTION AU PLAN DE CONVERGENCE COMIFAC - Axes Prioritaires d’intervention

AXE PRIORITAIRE D’INTERVENTION 3 : CONSERVATION ET UTILISATION DURABLE DE LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE
  • Objectif stratégique 3.1 : Promouvoir la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique
  • Objectif opérationnel 3.1.1 : Renforcer le réseau des aires protégées nationales et transfrontalières représentatifs de tous les écosystèmes terrestres, aquatiques et marins
    • Résultat attendu 3 : Les plans de gestion des AP et APT sont élaborés et/ou actualisés et mis en oeuvre
    • Résultat attendu 4 : Les moyens humains, matériels et techniques pour la gestion des AP et APT ont augmenté et/ou renforcés
    • Résultat attendu 1 : Les systèmes nationaux et transfrontaliers de surveillance sont mis en place et opérationnels
    • Résultat attendu 1 : Les principes, critères et indicateurs de la labellisation de la gestion durable et la valorisation des aires protégées sont développés

L’État des aires protégées 2015 est une publication de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

La mission d’Observation des Aires Protégées d’Afrique Centrale qui incombe à l’Observatoire des Forets d’Afrique Centrale sous mandat de la COMIFAC et en collaboration notamment avec le RAPAC, le CIRAD et l’UICN a produit en 2015 une première édition du Rapport sur l’Etat des Aires Protégées d’Afrique Centrale (EDAP 2015).

Lire la suite